Navigation – Plan du site

Jouir comme des bêtes

Orgasme animal et domination interspécifique
Don Kulick
p. 110-127

Résumé

L’origine évolutive de l’orgasme dans la lignée d’hominidés qui a conduit à Sapiens a donné lieu à de nombreux débats sur ses éventuels avantages adaptatifs. Cet article propose un pas de côté, en explorant d’autres branches et d’autres croisements dans l’arbre du vivant. Comment les autres espèces animales éprouvent-elle le plaisir sexuel et l’orgasme, avec un congénère ou… avec un humain ? Au terme d’un examen de diverses représentations du plaisir animal (dans la culture populaire, l’art, les ouvrages sur l’insémination artificielle, la pornographie zoophile), l’auteur suggère que ce dernier nous oblige à réfléchir à la configuration et aux limites de l’univers éthique que nous partageons avec les animaux.

Haut de page

Texte intégral

1Texte intégral disponible en septembre sur terrain.revues.org. À découvrir dès le 10 mai en librairie.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Don Kulick, « Jouir comme des bêtes »,Terrain, 67 | 2017, 110-127.

Référence électronique

Don Kulick, « Jouir comme des bêtes », Terrain [En ligne], 67 | mai 2017, mis en ligne le 10 mai 2017, consulté le 22 juin 2017. URL : http://terrain.revues.org/16189 ; DOI : 10.4000/terrain.16189

Haut de page

Auteur

Don Kulick

Uppsala University

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Université Paris Lumière
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Université Paris Ouest
  • Logo MAE - Maison Archéologie Ethnologie
  • Logo FMSH-Diffusion
  • Revues.org