Navigation – Plan du site

Revue de presse du numéro 61

Texte intégral

1   

Libération, septembre 2013

2« Rend-on vraiment raison du rire en disant qu'il est « du mécanique plaqué sur le vivant », comme le pensait Bergson? Il a tant de formes, en vérité, et tant d'équivoques, qu'il désespère toute analyse. Serait-il « détection et résolution d'une incongruité »? La revue Terrain propose, en variant les contextes culturels, une approche anthropologique et phénoménologique: de la « chasse au dahu » chez les ouvriers roumains, au « bon usage du rire » en Chine et au rire des Indiens Chulupi étudiés par Pierre Clastres sous l'angle de la dérision du pouvoir. »

Sciences humaines, novembre 2013

3« La sagesse populaire, rappelle Radu Umbres dans ce numéro, « prétend qu'analyser l'humour ressemble à la dissection d'une grenouille: cela intéresse peu de gens et, au bout du compte, la grenouille meurt ». S'il y a indéniablement du vrai dans cet adage, ce numéro de Terrain, richement illustré comme à l'habitude, réussit à conserver à l'exploration des mécanismes du rire un caractère plaisant! […] Abordant également des terrains proches (le rôle du rire dans l'espace public multiculturel de la Goutte d'or à Paris ou l'émergence d'un humour des minorités à travers le Jamel Comedy Club), ce beau dossier montre comment, « en déjouant les attentes sociales les mieux ancrées, le rire constitue un excellent outil d'exploration de la confiance tacite sur laquelle reposent aussi bien la conversation ordinaire que la transmission culturelle ». »

Santé mentale, novembre 2013

4« Cognitives, sociales, politiques, corporelles et psychiques, les dimensions mobilisées par le rire résistent à l'interprétation. Il ne saurait se limiter à une réaction sophistiquée à la résolution d'une ambiguïté, il permet, au contraire, parfois, de mettre en valeur et de créer des situations équivoques et des intentions incertaines. Une anthropologie politique du rire esquissée dans la revue Terrain montre que la subversion comique ne se restreint pas aux sociétés dominées par des Etats, mais qu'on la rencontre aussi dans les sociétés amérindiennes; la figure du pouvoir et la peur d'y adhérer sont visée et neutralisées par un rire cathartique. En chine, des manuels de bon usage recommandent de toujours prendre en compte la situation sociale où se produit le rire, son apprentissage ne pouvant se faire hors contexte. On crée ainsi des « communauté de connivence », que ce numéro explore dans le quartier de la Goutte d'or à Paris, puis dans les stand-up initiés par D. Debbouze, la « chasse au dahu » et en Algérie dans les années 1990, quand le rire s'introduit au coeur du tragique. »

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Revue de presse du numéro 61 », Terrain [En ligne], 61 | septembre 2013, mis en ligne le 23 juin 2014, consulté le 17 novembre 2017. URL : http://terrain.revues.org/15446

Haut de page
  • Logo CNRS
  • Logo Université Paris Lumière
  • Logo Ministère de la Culture
  • Logo Université Paris Ouest
  • Logo MAE - Maison Archéologie Ethnologie
  • Logo FMSH-Diffusion
  • Revues.org